De nombreuses personnes entre 18 et 69 ans souffrent d’un excès de poids. La diffusion croissante du problème est particulièrement inquiétante dans la population infantile. Le surpoids durant l’enfance a des effets négatifs sur la santé au cours de l’enfance et de l’adolescence et à l’âge adulte.

Si un enfant est obèse à 6 ans, il est fort probable qu’il soit également obèse à l’âge adulte.

La plupart des adolescents obèses le restent à l’âge adulte, à cause de la grande difficulté à obtenir une perte de poids stable en raison des contraintes biologiques et psychosociales.

Il est donc utile de privilégier des interventions de prévention et de traitement du surpoids même avant l’adolescence.

Le problème assume une dimension particulièrement grave parce que le surpoids et l’obésité, au-delà des conséquences esthétiques et sociales immédiates, représentent d’importants facteurs de risque pour les maladies métaboliques et dégénératives telles que les cardiopathies, les maladies cérébro-vasculaires, respiratoires et ostéo-articulaires, le diabète, la stéatose hépatique, les calculs.